Visualiser

Présentation

Visualiser n’est pas voir, c’est bien plutôt rendre visible quelque chose qui ne l’est pas, ou qui l’est peu. Il n’est donc pas question ici de la vision elle-même, mais de tous les dispositifs engagés par le design qui permettent de donner à voir. Cartes, schémas, diagrammes, inscriptions… toutes ces choses sont des manières de mettre en forme des données qui offrent à voir et à comprendre un ou plusieurs aspects du monde. Il s’agit alors de retracer l’histoire des cartes et de leur extension à des domaines extra géographiques, mais aussi d’étudier l’invention des diagrammes et des nombreux dispositifs de visualisation, ces « mobiles immuables »1, qui souvent trouvent leur origine dans la pratique scientifique. Tous ces objets visent à mettre en évidence des relations, des rapports cachés, des liens entre les choses. Au delà de la culture scientifique, la visualisation trouve aussi ses sources dans la culture militaire, qui a mis au premier plan, au cours de son histoire, le potentiel de la carte et de la photographie dans son activité de renseignement. Il s’agira alors de s’intéresser en dernier lieu à ce que Nicholas Mirzoeff appelle la visualité2, contre laquelle il plaide pour un « droit de regard », qui consisterait à réaffirmer l’autonomie du regard, à refuser toute forme de monopolisation de la production des visibilités, c’est-à-dire, toute forme de domination par les normes qu’instituent les manières de voir.

Bibliographie

  • BARTHOLEYNS, Gil et GOLSENNE, Thomas, « Une théorie des actes d’image », dans BARTHOLEYNS, Gil, DIERKENS, Alain et GOLSENNE, Thomas (dir.), La performance des images, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles (2010), p.15-25.
  • BENIGER, James R. et ROBYN, Dorothy L., « Quantitative Graphics in Statistics: A Brief History », The American Statistician, 32/1 (1978), p.1-11.
  • BERTIN, Jacques, La Graphique et le traitement graphique de l’information, Paris, Flammarion (1992 [1977]).
  • BERTIN, Jacques, Sémiologie graphique : Les diagrammes, les réseaux, les cartes, Paris, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (2013 [1964]).
  • BESSE, Jean-Marc, « Cartographie et pensée visuelle. Réflexions sur la schématisation graphique », dans LABOULAIS, Isabelle (dir.), Les usages des cartes (XVIIe – XIXe siècle) Pour une approche pragmatique des productions cartographiques., Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg (2008), p.19-32.
  • DASTON, Lorraine et GALISON, Peter, Objectivité, Dijon, Les Presses du réel (2012 [2007]).
  • DRUCKER, Johanna, Graphesis – Visual Forms of Knowledge Production, Harvard University Press (2014).
  • FRIENDLY, Michael, « A Brief History of Data Visualization », dans CHEN, Chun-houh, HÄRDLE, Wolfgang Karl et UNWIN, Antony (dir.), Handbook of Data Visualization, Heidelberg, Springer-Verlag (2008), p.15-56.
  • FUNKHOUSER, H. Gray, « Historical Development of the Graphical Representation of Statistical Data », Osiris, 3/(1937), p.269-404.
  • GOODMAN, Nelson, Manières de faire des mondes, Paris, Gallimard (2006 [1978]).
  • GOODY, Jack, La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, Paris, Les Éditions de Minuit (1979 [1977]).
  • KINROSS, Robin, Le Transformateur. Principes de création des diagrammes Isotype, Paris, Éditions B42 (2013 [2009]).
  • KOSTELNICK, Charles (dir.), Visible Numbers: Essays on the History of Statistical Graphics, New York, Routledge (2016).
  • LATOUR, Bruno, « Le travail de l’image ou l’intelligence scientifique redistibuée », Culture Technique, 22 (1991), p.12-24.
  • LATOUR, Bruno, « Les « vues » de l’esprit. Une introduction à l’anthropologie des sciences et des techniques », dans ALLOA, Emmanuel (dir.), Penser l’image II, Dijon, Les Presses du réel (2015 [1985]), p.207-256.
  • MIRZOEFF, Nicholas, How to See the World, London, Penguin Books (2015).
  • MIRZOEFF, Nicholas, « Enfin on se regarde ! Pour un droit de regard. », dans BARTHOLEYNS, Gil (dir.), Politiques visuelles, Dijon, Les Presses du réel (2016 [2011]), p.31-43.
  • NEURATH, Otto, International Picture Language. The First Rules of ISOTYPE, Londres, Paul Kegan (1936).
  • NEURATH, Otto, « Visual Education: Humanisation versus Popularisation », dans NEURATH, Marie et COHEN, Robert S. (dir.), Otto Neurath: Empiricism and Sociology, Dordrecht, D. Reidel Publishing Company (1973 [1945]), p.227-248.
  • TILLING, Laura, « Early Experimental Graphs », The British Journal for the History of Science, 8/3 (1975), p.193-213.
  • TUFTE, Edward R., The Visual Display of Quantitative Information, Cheshire, Graphic Press (1983).

Notes

  1. LATOUR, Bruno, « Les « vues » de l’esprit. Une introduction à l’anthropologie des sciences et des techniques », dans ALLOA, Emmanuel (dir.), Penser l’image II, Dijon, Les Presses du réel (2015 [1985]), p.207-256.
  2. MIRZOEFF, Nicholas, « Enfin on se regarde ! Pour un droit de regard. », dans BARTHOLEYNS, Gil (dir.), Politiques visuelles, Dijon, Les Presses du réel (2016 [2011]), p.31-43.